René CLEMENT (1913-1996): cinéaste de la Seconde Guerre mondiale

Publié le par Thomas CLERMIDY

René Clément

René Clément

BA Jeux interdits

Narciso YEPES, Romance

Extrait de Paris brûle-t-il ?

Paris en colère, Florian LACONI d'après Maurice Jarre

Je vous conseille de voir ou revoir deux films de René CLEMENT traitant de la Seconde Guerre mondiale.

 

  • Jeux interdits (1952): la petite Paulette (Brigitte FOSSEY) perd ses parents lors de l'Exode de 1940. Elle est recueillie dans la famille de Michel (Georges POUJOULY). Ensemble, ils vont s'inventer un monde imaginaire et créer des sépultures pour les animaux morts. Ils survivront à la guerre. Un film magnifique, poétique, touchant (cf. la mort du petit chien) servi par un duo de jeunes acteurs inoubliables et une belle musique signée Narciso YEPES.

 

  • Paris brûle-t-il ? (1966): En Aout 1944, le général VON CHOLTITZ reçoit l’ordre d'Hitler de détruire Paris. Parallèlement, la libération de Paris se met en place. Finalement, après de nombreuses tractations diplomatiques, Paris ne sera pas rasée mais elle sera en outre libérée. Ce film bénéficie d'une extraordinaire distribution internationale (Gert FROEBE, Alain DELON, Jean-Paul BELMONDO, Orson WELLES) et d'une bande-son épique signée Maurice JARRE. Paris brûle-t-il est aussi un excellent témoignage sur la libération de Paris.

 

Vous trouverez ces deux films dans toutes les médiathèques de France.

 

Sources: CLEMENT René, Jeux interdits, 1952. CLEMENT René,Paris brûle-t-il ?, 1966.

Commenter cet article