Critiques littéraires de l’automne 12

Publié le par Thomas CLERMIDY

Ce que nous confions au vent/ La constance du prédateur/ Le lièvre de Vatanen/ La diagonale des reines
Ce que nous confions au vent/ La constance du prédateur/ Le lièvre de Vatanen/ La diagonale des reines
Ce que nous confions au vent/ La constance du prédateur/ Le lièvre de Vatanen/ La diagonale des reines
Ce que nous confions au vent/ La constance du prédateur/ Le lièvre de Vatanen/ La diagonale des reines

Ce que nous confions au vent/ La constance du prédateur/ Le lièvre de Vatanen/ La diagonale des reines

Critiques personnelles de livres lus. Les propos appartiennent à l’auteur de ce blog.

 

  • Ce que nous confions au vent de Laura Imai MESSINA : Yui a perdu sa sœur et sa mère lors du tsunami de 2011. Chaque année, il se rend dans une cabine téléphonique où il raconte sa vie. Un livre inintéressant au possible. Ce n’est pas très bien écrit, pas très bien traduit. L’intrigue est mal construite. Le personnage de Yui manque cruellement de profondeur. On peut oublier ce livre. Ouvrage disponible en médiathèques et en librairies.

 

  • La constance du prédateur de Maxime CHATTAM : Ludivine, profileuse, enquête sur un tueur en série, Charron, pervers sexuel. Un policier bien rythmé, très trash, proche du thriller. On est immergé dans la tête du tueur en série et cela pourra mettre mal à l’aise certains lecteurs. L’intrigue est rondement menée et les policiers sont héroïques et les méchants crapuleux et pervers. A lire. Ouvrage disponible en médiathèques et en librairies.

 

  • Le lièvre de Vatanen d’Arto PAASILINNA : Vatanen est journaliste. Un soir, il heurte un lièvre sur une route de campagne. C’est le début d’une grande aventure. Un roman bien écrit, bien traduit, loufoque et passionnant du début à la fin. L’intrigue est bien menée et les personnages sont drôles. A lire. Ouvrage disponible en médiathèques et en librairies.

 

  • La diagonale des reines de Bernard WERBER : Le destin de deux femmes confrontées à la grande Histoire. Un roman fourre-tout et sans intérêt. Dommage que cet auteur, jadis si prolifique, cherche à faire un livre par an. La qualité et la créativité ne sont plus au RDV. On peut oublier ce livre. Ouvrage disponible en médiathèques et en librairies.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article