Critiques littéraires de l’été 1

Publié le par Thomas CLERMIDY

Labyrinthes/ La femme parfaite/ Dans les brumes de Capelans/ Une suite d'évènements
Labyrinthes/ La femme parfaite/ Dans les brumes de Capelans/ Une suite d'évènements
Labyrinthes/ La femme parfaite/ Dans les brumes de Capelans/ Une suite d'évènements
Labyrinthes/ La femme parfaite/ Dans les brumes de Capelans/ Une suite d'évènements

Labyrinthes/ La femme parfaite/ Dans les brumes de Capelans/ Une suite d'évènements

Critiques personnelles de livres lus. Les propos appartiennent à l’auteur de ce blog.

 

  • Labyrinthes de Franck THILLIEZ : Un tueur schizophrène se prend pour le minotaure et tue ses victimes après leur avoir fait deviner des énigmes. Camille NIJINSKI enquête. Un polar cru, captivant du début à la fin. C’est bien écrit et le lecteur se laisse prendre par ce « sadisme » des meurtres. L’intrigue est bien menée et les personnages sont intègres ou pourris à souhait. Un bon THILLIEZ. A lire. Ouvrage disponible en médiathèques et en librairies.

 

  • La femme parfaite de JP DELANEY : Une femme se demande quelles sont les motivations de son mari. Un policier bien écrit, intéressant. L’intrigue est bien menée et les personnages bien décrits. A lire. Ouvrage disponible en médiathèques et en librairies.

 

  • Dans les brumes de Capelans d’Olivier NOREK : Des choses mystérieuses se passent à St Pierre et Miquelon. Coste enquête. Un très bon polar, bien écrit, passionnant du début à la fin. On se laisse prendre par le côté « sadique » des meurtres. L’intrigue est bien menée et les personnages sont intègres ou pourris à souhait. Un bon NOREK. A lire. Ouvrage disponible en médiathèques et en librairies.

 

  • Une suite d’évènements de Mikhaïl CHEVELEV : Un journaliste russe devient médiateur dans une prise d’otages. Un récit haletant qui montre bien comment fonctionne la Russie contemporaine. C’est très intéressant et ça se lit facilement. A lire. Ouvrage disponible en médiathèques et en librairies.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article