Critiques littéraires du printemps 6

Publié le par Thomas CLERMIDY

Les mains libres/ La route des Balkans/ Nature humaine/ Richesse oblige
Les mains libres/ La route des Balkans/ Nature humaine/ Richesse oblige
Les mains libres/ La route des Balkans/ Nature humaine/ Richesse oblige
Les mains libres/ La route des Balkans/ Nature humaine/ Richesse oblige

Les mains libres/ La route des Balkans/ Nature humaine/ Richesse oblige

Critiques personnelles de livres lus. Les propos appartiennent à l’auteur de ce blog.

 

  • Les mains libres de Jeanne BENAMEUR : Madame LURE suit un voleur jusqu’à son domicile. Une histoire d’amitié nait entre les deux personnages.  Un court roman bien écrit, passionnant du début à la fin. Les personnages sont très attachants et le sujet bien traité. A lire. Ouvrage disponible en médiathèques et en librairies.

 

  • La route des Balkans de Christine de MAZIERES : Des réfugiés syriens arrivent en Allemagne après moult péripéties. Un beau et bon récit sur le voyage des réfugiés de leurs pays natals vers l’Allemagne. On voit bien que leurs voyages ne sont pas faciles car ils se heurtent à l’austérité de certains pays comme la Hongrie. Du coup, ils passent par les Balkans avant de rejoindre l’Allemagne ou ils sont accueillis à bras ouverts. A lire. Ouvrage disponible en médiathèques et en librairies.

 

  • Nature humaine de Serge JONCOUR : La vie d’Alexandre, paysan, durant quatre décennies. Un roman bien écrit, bien ficelé, avec des personnages attachants, mais sans plus. A lire. Ouvrage disponible en médiathèques et en librairies. Ce livre a obtenu le prix Femina en 2020.

 

  • Richesse oblige d’Hannelore CAYRE : Une analyse romanesque de la richesse et de la pauvreté au XIXe siècle. Un roman très décevant, pas très bien écrit. Le scénario est bâclé et les personnages sont superficiels. Dommage. Ouvrage disponible en médiathèques et en librairies.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article