Critiques littéraires de l’été 1

Publié le par Thomas CLERMIDY

Le monde d'hier/ Les Narcisse/ Gertrude STEIN/ Les gratitudes
Le monde d'hier/ Les Narcisse/ Gertrude STEIN/ Les gratitudes
Le monde d'hier/ Les Narcisse/ Gertrude STEIN/ Les gratitudes
Le monde d'hier/ Les Narcisse/ Gertrude STEIN/ Les gratitudes

Le monde d'hier/ Les Narcisse/ Gertrude STEIN/ Les gratitudes

Critiques personnelles de livres lus. Les propos appartiennent à l’auteur de ce blog.

 

 

  • Le monde d’hier de Stefan ZWEIG : Ecrit un an avant son suicide, ce texte est en quelque sorte les mémoires de son auteur. Il y décrit la vie dans la Vienne de la fin du XIX e siècle entre tradition et modernité. Il analyse la montée des nationalismes dont le point d’orgue sera l’accès au pouvoir d’HITLER. Enfin, il prend la défense de l’Europe et réclame une Europe pacifiée face aux extrémismes.  Un texte intéressant qui montre bien les changements  qui ont bouleversé l’Europe dans la première moitié du XXe siècle. L’écriture peut paraitre parfois un peu datée mais cela reste bien lisible. A lire. Ouvrage disponible en médiathèques et en poche.

 

  • Les Narcisse de Marie-France HIRIGOYEN : Dans cet ouvrage, Marie-France HIRIGOYEN analyse les différentes formes de narcissismes dans les sociétés actuelles et montre que certains narcissiques peuvent être dangereux.  Un ouvrage de psychologie intéressant qui donne une bonne définition de ce qu’est le narcissisme avec des exemples simples mais éclairants. A lire. Ouvrage disponible en médiathèques et en librairies.

 

  • Gertrude STEIN  de Nadine SATIAT : Née à San Francisco, Gertrude STEIN se consacre d’abord à la médecine mais elle échoue. Elle suit son frère en Europe et commence à s’intéresser à l’art. Elle va progressivement devenir un grand mécène en collectionnant des œuvres de CEZANNE, MATISSE ou PICASSO. Elle entretient aussi de bonnes relations avec les artistes dont PICASSO. Elle va également découvrir les écrivains de « la génération perdue » comme HEMINGWAY ou FITZGERALD. Homosexuel, elle va aimer toute sa vie Alice TOKLAS qui deviendra son légataire testamentaire. Ensemble, elles vont passer la Seconde Guerre mondiale dans le Bugey à BIGNILIN près de Belley. Là-bas, elles reçoivent leurs amis.  Après 1945, Gertrude STEIN va s’intéresser à la cause noire, au féminisme. Elle meurt en 1946 laissant derrière elle une œuvre littéraire foisonnante. Alice va les léguer à Yale et les œuvres d’art seront léguées au MOMA.  Une biographie passionnante qui nous apprend beaucoup sur ce grand mécène de l’art, notamment le lien avec le département de l’Ain. A lire absolument. Ouvrage disponible en médiathèques et en librairies.

 

  • Les gratitudes de Delphine de VIGAN : Michka perd progressivement la parole. Jérôme, son orthophoniste et Marie, une proche vont s’occuper d’elle. A travers le destin de ses trois personnages, Delphine de VIGAN exprime sa gratitude envers les gens qui aident les gens dans la souffrance, dans la mort, dans la vie. Comme d’habitude, elle nous propose un livre touchant, tendre et moins déprimant que certains autres. Je vous conseille donc la lecture de ce roman qui existe en médiathèques et en librairies.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article