Je me souviens de Jeanne MOREAU (1928-2017)

Publié le par Thomas CLERMIDY

BA Les liaisons dangereuses

BA La baie des anges

BA Ascenseur pour l'échafaud

BA Les amants

BA Viva Maria

MOREAU, Le tourbillon

BA Jules et Jim

BA La mariée était en noir

Extrait Le journal d'une femme de chambre

MOREAU, J'ai la mémoire qui flanche

Moi Roger VADIM,  je me souviens de la belle Jeanne MOREAU qui faisait valser Gérard PHILIPE dans Les liaisons dangereuses.

Moi Jacques DEMY,  je me souviens de Jeanne MOREAU, femme fatale et femme de jeu dans La baie des anges.

Moi Louis MALLE, je t’accueille au paradis, ma chère Jeanne.  Ensemble, on pourra retourner Ascenseur pour l' échafaud, Les amants ou encore Viva Maria.

Moi François TRUFFAUT, je me souviens de Jeanne MOREAU.  « Tourbillon de vie », je l’avais fait tourner  dans les films Jules et Jim et La mariée était en noir.

Moi Luis BUNUEL, j'ai dirigé des actrices magnifiques. Et parmi ces beautés surréalistes, j'ai éprouvé un petit faible par Jeanne MOREAU qui illumina mon film Le journal d'une femme de chambre.

Moi Jean Claude BRIALY, j’ai « la mémoire qui flanche » mais je me souviens tant des bons moments,  Jeanne, ma chère Jeanne, que nous avons passés ensemble. Je suis content de  te retrouver au paradis.

Nous  téléspectateurs, inconnus ou admirateurs,  nous te disons au revoir mais pas adieu.

Ce texte original est né de l’imagination de l’auteur du blog. Les propos lui appartiennent.

Sources :  Les films de Jeanne MOREAU.

Commenter cet article