Jean JAURES (1859-1914), socialiste réformateur

Publié le par Thomas CLERMIDY

Jean JAURES

Jean JAURES

Naissance dans un milieu catholique. Etudes brillantes et ENS Paris.  En 1885, il est élu plus jeune député de France dans le Tarn sous l’étiquette  des Républicains modérés.  Il se tourne ensuite vers le socialisme en soutenant les grévistes de Carmaux en 1892.  Mais contrairement à GUESDE qui prône un socialisme révolutionnaire, JAURES prône  un socialisme pacifiste, républicain, démocratique et  réformateur. Elu député socialiste de Carmaux, il prendra part à l’Affaire DREYFUS avec des Républicains, ennemis politiques des Socialistes. Il participera au gouvernement MILLERAND et s’attirera les foudres de GUESDE. En 1905, il fonde le journal L’Humanité et le parti socialiste section française de l’international ouvrière (SFIO). Grand orateur, il prônera le pacifisme et la réforme, seule solution pour fédérer les socialistes d’Europe.  Les nationalistes penseront que ce dernier  est un espion du Kaiser  car il refuse de trancher sur la question de l’Alsace-Lorraine.  Il parcourt l’Europe pour faire entendre ses opinions et s’oppose fermement à tout conflit avec l’Allemagne. En 1914, l’assassinat du duc de Sarajevo déclenche la Première Guerre Mondiale.  JAURES s’oppose à la participation de la France et va de discours en discours. Le 31 juillet 1914, il est tué par Raoul VILLAIN et la France s’engage dans la guerre car « sans JAURES, c’est la guerre ».  Raoul VILLAIN sera jugé en 1919 puis acquitté, la France ayant oublié qui était vraiment JAURES. Finalement, il est inhumé au Panthéon en 1924. Entre temps, le congrès de Tours en  1920 aura définitivement classé les Socialistes en deux catégories : Les communistes (proche de Lénine) et le SFIO (héritiers de JAURES).

Si le personnage vous intéresse, vous pouvez lire l’intéressante biographie de Jean-Pierre RIOUX consacré à JAURES. Je vous recommande aussi le documentaire original diffusé en ce moment sur la chaîne Histoire, JAURES vu par ses contemporains,  qui parle de l’orateur mais vu par ses amis et contemporains.

Sources : RIOUX Jean-Pierre, Jean JAURES, Perrin. JAURES vu par ses contemporains, Documentaire, La chaîne Histoire.

Commenter cet article