Critiques littéraires de l’été 10

Publié le par Thomas CLERMIDY

Garde tes larmes pour plus tard/ Octobre rouge
Garde tes larmes pour plus tard/ Octobre rouge

Garde tes larmes pour plus tard/ Octobre rouge

Critiques personnelles de livres lus. Les propos appartiennent à l’auteur du blog.

 

  • Garde tes larmes pour plus tard d’Alix de SAINT-ANDRE : Journaliste à Elle, Alix de SAINT-ANDRE doit rencontrer Françoise GIROUD. Cela ne l’enchante guère. Mais au fur et à mesure de la discussion, elle découvre une femme cultivée, battante et intéressante. Françoise GIROUD meurt en 2003. Suite à sa mort, Alix de SAINT-ANDRE écrit à la fille de GIROUD, Caroline ELIACHEFF, pour lui témoigner l’amitié qu’elle avait développée avec sa mère. Ensemble, elles vont remonter les archives familiales et se battre contre les biographies à charge contre Françoise GIROUD. On s’attendait à une biographie sur GIROUD mais il n’en est rien. On n’apprend guère de choses sur la vie et la personnalité de Françoise GIROUD si ce n’est qu’elle était « géniale ». Du coup, on reste sur sa fin  et l’on est déçu de cet ouvrage. Néanmoins, il ne faut pas jeter ce livre aux oubliettes.  Alix de SAINT-ANDRE a une bonne plume et tout le second degré pour faire la part des choses sur ce que l’on raconte sur Françoise GIROUD. Certes, son livre En avant route (sur Compostelle) était beaucoup mieux car plus jouissif. Il n’empêche que se dessine une œuvre toute personnelle et c’est un bon point. Par ailleurs, on notera  une originalité propre à l’auteure que l’on retrouve  dans tous ces livres. En conclusion, on peut oublier Françoise GIROUD (sur qui on apprend que des banalités) et se concentrer sur le style original de l’auteure. Dans ce cas, on peut lire cet ouvrage qui existe chez Folio et en médiathèques. On peut aussi espérer que L’angoisse de la page folle sera davantage dans la veine d’En avant route.

 

  • Octobre rouge de Tom CLANCY : Durant la guerre froide, un sous-marin soviétique essaye de passer à l’Ouest. Alerté par cette trahison, le gouvernement soviétique envoie un autre sous-marin à sa poursuite. Les Etats-Unis apprennent également la nouvelle et envoie la CIA à bord du sous-marin. Cette dernière est escortée de deux sous-marins afin de ramener les passagers de l’Octobre Rouge aux Etats-Unis. Si la CIA réussit son pari, sa notoriété n’en sera  que plus grande.  Un super thriller sur fond de guerre froide. C’est bien écrit, palpitant de bout en bout. Je n’ai pas pu lâcher le livre. A la fin, on n’a qu’une envie : lire les autres Tom CLANCY en espérant qu’ils nous régaleront autant que cet Octobre rouge.  On rappellera qu’il s’agit du premier roman de l’auteur et que l’on peut dire que le coup d’essai s’est transformé en coup de maître.  Le livre existe en LDP et en médiathèques. Je ne peux que vous en recommander la lecture.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article