Critiques littéraires de l’été 8

Publié le par Thomas CLERMIDY

Prescription mortelle/ La septième fonction du langage
Prescription mortelle/ La septième fonction du langage

Prescription mortelle/ La septième fonction du langage

Critiques personnelles de livres lus. Les propos appartiennent à l’auteur du blog.

 

  • Prescription mortelle de Robin COOK : Une application smartphone crée par un jeune radiologue, George, tue les patients de ce dernier les uns après les autres.  Le jeune radiologue décide de mener l’enquête.  On retrouve les ingrédients des thrillers médicaux de Robin COOK : la science, les nouvelles technologies, la médecine, la dénonciation du capitalisme. C’est banal et sans surprise mais aussi moins caricatural que Rémission, dont je vous avais parlé lors d’une critique précédente. Le livre existe au LDP et en médiathèques. Vous pouvez le lire.

 

  • La septième fonction du langage de Laurent BINET : Roland BARTHES meurt écrasé par une camionnette rue des Ecoles (Paris) après avoir déjeuné avec MITTERRAND. Pourquoi ? Qui a commandité le meurtre ?  Le commissaire BAYARD et l’anthropologue HERZOG mènent l’enquête auprès des intellectuels et des politiques qui ont fréquenté, de près ou de loin, le philosophe.  Après HHHH, Laurent BINET, auteur  très prometteur qui j’espère continuera à nous étonner,  revient  avec une histoire très originale. Il nous plonge dans le Paris de la fin des années 1970 et mène une enquête, tout en second degré, à la manière d’Umberto ECO, que l’on rencontre dans l’ouvrage.  C’est passionnant de bout en bout. Je n’ai pas pu lâcher le livre. Après, cet ouvrage ne s’adresse pas forcément à tous les publics car je pense qu’il faut un minimum de connaissances culturelles pour pouvoir entrer dans cet ouvrage.  Pour conclure, un roman que je vous recommande vivement de lire. Le livre est disponible au LDP et dans toutes les médiathèques.

Commenter cet article