Critiques littéraires de l’été 6

Publié le par Thomas CLERMIDY

Le tour du monde du roi Zibeline/ Sélection officielle
Le tour du monde du roi Zibeline/ Sélection officielle

Le tour du monde du roi Zibeline/ Sélection officielle

Critiques personnelles de livres lus. Les propos appartiennent à l’auteur du blog.

 

  • Le tour du monde du roi Zibeline de Jean-Christophe RUFIN : Auguste BENJOWSKI et sa femme Aphanasie arrive chez Benjamin FRANKLIN pour leur raconter leur histoire. Hongrois et polonais, BENJOWSKI a grandi dans un château. Son précepteur, Bachelet, l’a ouvert aux auteurs des Lumières.  Mais BENJOWSKI deviendra finalement militaire. Il mènera des guerres contre la Prusse contre la Russie. Il sera prisonnier par les russes et envoyer en Sibérie. En Sibérie, il rencontre Aphanasie.  Il s’évade de Sibérie et prend le large. Il visitera le Japon, la Chine, Formose et arrivera finalement en France. Sur le territoire français, il nouera de nombreuses amitiés avec les personnalités de l’époque. Le roi lui sommera de coloniser de nouveaux territoires. Après un accueil très mitigé à l’île de France, il accostera finalement à Madagascar. Il fraternisera l’île, devenant ainsi le roi Zibeline.  Mais des émissaires du Roi le somment de rentrer en France. BENJOWSKI ira chez Benjamin FRANKLIN afin que ce dernier appuie l’indépendance de Madagascar auprès du roi de France. J’ai un véritable coup de cœur pour le nouvel opus  de Jean-Christophe RUFIN. Cet auteur s’inspire des grands romans du XVIII en siècle comme Candide de VOLTAIRE ou Le supplément au voyage de BOUGAINVILLE  de DIDEROT. On note également une exactitude du contexte historique et géographique. La multiplicité des points de vue est parfaitement maîtrisée.  C’est classique et certains reprochent cela à l’auteur. Je trouve, bien au contraire, que Jean-Christophe RUFIN a tout compris. En s’inscrivant dans le sillage de ses pairs, Jean-Christophe RUFIN prouve qu’il est un auteur qui fera partie des auteurs classiques dans le futur.  Certains de ses ouvrages sont   d’ailleurs déjà étudiés dans le secondaire.  Ce  dernier livre deviendra, quant à lui, probablement un futur classique de la littérature. Je vous recommande donc de lire le dernier RUFIN dès que possible. Le livre est disponible dans toutes les médiathèques et aux éditions Gallimard.

 

  • Sélection officielle de Thierry FREMAUX : Journal du directeur du Festival de Cannes de Mai 2015 à Mai 2016. Même si le style laisse parfois à désirer, ce livre est passionnant car l'auteur nous livre les secrets et les dessous des sélections cannoises (il nous explique pourquoi il sélectionne tel film et pas un autre. Il explique également pourquoi sélectionner un « blockbuster » desservirait l’image cannoise), la préparation des différents festivals de cinéma (notamment le Festival LUMIERE) et de nombreuses anecdotes livrées par le « gotha » du cinéma mondial. Il nous parle aussi de ses autres passions telles que la nourriture lyonnaise, l’olympique lyonnais, le Tour de France et Bruce SPRINGSTEEN. Enfin, Thierry FREMAUX, qui est certes dans la culture des apparences (et cela m’agace), nous transmet sa cinéphilie et sa « boulimie cinématographique » avec la verve et l’enthousiasme qu’on lui connait. En conclusion, un bon livre plutôt  réservé aux fans de cinéma mais aussi à tout curieux qui s’intéresserait à l’envers du décor de l’ « industrie cinématographique ». Le livre est disponible dans toutes les médiathèques et aux éditions GRASSET.

Commenter cet article