Luigi COMENCINI (1916-2007), l’éternel enfant du cinéma italien

Publié le par Thomas CLERMIDY

L. COMENCINI

L. COMENCINI

Extrait L'incompris de COMENCINI

BA Les aventures de Pinocchio

BA Un enfant de Calabre

BA L'argent de la vieille

BA Le grand embouteillage

L’œuvre cinématographique de Luigi COMENCINI traite majoritairement de l’enfance. En 1967, il réalise son chef d’œuvre, L’incompris, en partie inspiré de sa propre enfance. Le film narre l’histoire d’un fils qui se sent incompris par son père. Le film fut très mal reçu par la critique à sa sortie mais aujourd’hui le film est considéré comme une des plus grandes œuvres du cinéma italien.

En 1972, Luigi COMENCINI adapte la nouvelle Pinocchio de son compatriote COLLODI. Le film, Les aventures de Pinocchio, raconte l’histoire d’une marionnette qui va devenir un véritable petit garçon. Le film est aujourd’hui injustement oublié. Je vous conseille de le découvrir ou de le redécouvrir.

Puis en 1987, Luigi COMENCINI signe un nouveau film sur l’enfance intitulé Un enfant de Calabre. Le film raconte l’histoire d’un garçon du Mezzogiorno italien qui veut participer aux JO de Rome. Mais il se heurte à l’hostilité paternelle. Un film méconnu à découvrir.

Enfin on doit aussi à COMENCINI de nombreux films satiriques sur les mœurs de l’Italie des années 1970 comme L’argent de la vieille et Le grand embouteillage.

En conclusion, je vous conseille de découvrir ou de redécouvrir les films de ce réalisateur italien disparu il y a 10 ans. Les films de Luigi COMENCINI sont tous disponibles en médiathèques.

Sources : Les films mentionnés ci-dessus et Encyclopédie du cinéma (article Luigi COMENCINI).

Commenter cet article