PICASSO (1881-1973).

Publié le par Thomas CLERMIDY

Pablo PICASSO.

Pablo PICASSO.

PICASSO, Périodes bleue et rose.
PICASSO, Périodes bleue et rose.

PICASSO, Périodes bleue et rose.

PICASSO, Les demoiselles d'Avignon.

PICASSO, Les demoiselles d'Avignon.

PICASSO réalisant le rideau de scène du ballet Parade.

PICASSO réalisant le rideau de scène du ballet Parade.

PICASSO, Femme dans un fauteuil.

PICASSO, Femme dans un fauteuil.

PICASSO, Guernica et Portrait de DORA MAAR.
PICASSO, Guernica et Portrait de DORA MAAR.

PICASSO, Guernica et Portrait de DORA MAAR.

PICASSO, Colombe de la paix.

PICASSO, Colombe de la paix.

CLOUZOT Henri-Georges, Le mystère PICASSO.

PICASSO, La chèvre et La guerre et la paix.
PICASSO, La chèvre et La guerre et la paix.

PICASSO, La chèvre et La guerre et la paix.

 

Après une période bleue influencée par le GRECO (1901-1904) et une période rose influencée par Fernande OLIVIER (1904-1906), PICASSO s’intéresse à la peinture de CEZANNE. Il va développer la ligne géométrique, les formes géométriques dans un mouvement d’avant-garde que l’on appelle « cubisme » (1907-1914).

Puis, le peintre travaillera à la décoration du ballet Parade pour Serge DIAGHILEV (1917).

Ensuite, PICASSO aura une petite période surréaliste (1926-1936). Durant cette période, il sort avec Olga. Finalement, le peintre quittera cette dernière pour commencer une idylle avec Marie-Thérèse WALTER, femme avec laquelle il aura Maya.

Puis PICASSO rencontre DORA MAAR. Cette femme lui inspire de nombreux portraits (1937-1945). C’est également durant cette période qu’il peint le célèbre tableau Guernica (1937).

La période d’après-guerre (1945-1950) est marquée par l’engagement de l’artiste au parti communiste, la rencontre avec Françoise GILOT et enfin la rencontre avec Jacqueline qui sera sa dernière femme.

Par la suite, PICASSO peindra beaucoup dans son atelier de VALLAURIS (1951-1973). Le Grand Palais lui consacre une exposition en 1966 et Henri-Georges CLOUZOT lui consacre un long métrage en 1955.

Suite à sa mort survenue en 1973, Jacqueline décide de donner les œuvres de PICASSO à l’Etat (procédure de dation). C’est par ce biais qu’a pu être crée le musée PICASSO en 1985.

En conclusion, je vous invite à découvrir ou redécouvrir les œuvres de cet artiste.

Sources : Site officiel de PICASSO. Site du musée PICASSO. DAIX Pierre, PICASSO, Fayard. CLOUZOT Henri-Georges, Le mystère PICASSO, 1955. Revue Télérama du 29 Mars 2017. Les œuvres mentionnées ci-dessous. Secrets d’Histoire consacré à PICASSO.

 

Commenter cet article